Brigitte fontaine dailleurs poeme iranien paroles



Peut-êtr' il n'y a pas d'ailleurs


D'ailleurs ailleurs n'est que peut-être


Mais quand ici se tir' ailleurs


Ailleurs arrive ici peut-être (hum hum hum)


Mais il n'y a pas de peut-être


il n'y a rien d'autre qu'ici


Qui joue à être et à paraître


Maybe to be or not to be


D'ailleurs il n'y a pas de mais


Mais c'est difficile à admettre


Puisqu'on voit le faux et le vrai


Qui font le valet et le maître


Mais il n'y a pas de puisque


Puisqu'il n'y jamais de mais


Pas de sauf que, de sauve qui peut


Si rien n'existe et si tout est


Mais puisqu'on n'est que ce qu'on est


Alors il n'y a pas de si


Ni de toujours ni de jamais


Sauf que pourtant peut-être si


Sauf qu'il n'y a pas de pourtant


D'ailleurs c'est ça que je disais


Il n'y a pas de noir, de blanc


Il n'y a pas d'avant d'après


Alors il n'y a pas d'ailleurs


D'ailleurs il n'y a pas d'alors


Mais si tout est l'intérieur


Non rien de rien n'est en dehors


Alors voilà peut-être alors


Voilà tout alors voilà rien


On est dedans on est dehors


Et rien n'est mal et rien n'est bien


Alors peut-être, alors vraiment


Alors sauf que, alors c'est ça


Alors puisque, alors pourtant


Alors vraiment, alors voilà