Brigitte fontaine le nougat paroles



Je me réveille avec entrain,


Je branche la cafetière électrique,


Je me rue dans la salle de bain


Et je deviens paralytique.


Sous la douche y a un éléphant


qui me regarde tendrement.


Je balbutie en rougissant,


d’un air gaga probablement :


« Mais comment donc êtes vous entré


Puisque la porte était fermée ? »


il me sourit et il me dit :


« T’occupe pas, donne moi du nougat !


T’occupe pas, donne moi du nougat ! »


Je bondis sur le téléphone,


je fais le 17 et je tonne :


« J’habite au 1 d’la rue Bidouche


y’a un éléphant dans ma douche. »


Le flic me dit : « vas-y toi-même,


ça résoudra tous tes problèmes ! »


Déboussolée je redéboule


là où j’ai laissé ce maboule.


La douche est vide, il est parti ;


le voilà couché dans mon lit.


Il me regarde et il me dit :


« Ecoute, toi, donne-moi du nougat,


Ecoute, toi, donne-moi du nougat ! »


Je dis : « je vais vous en chercher,


C’est dans la cuisine à côté. »


J’y vais et puis je change de cap,


J’enfile un manteau et une cape


Pour recouvrir ma nudité,


Et je m’enfuis dans l’escalier.


Je traverse la ville à pieds


En cavalant comme une damnée.


J’arrive enfin chez un copain


Qui va m’accueillir dans son sein.


Il ouvre la porte et il me dit :


« Assieds-toi, donne-moi du nougat,


Assieds-toi, donne-moi du nougat ! »


J’ai galopé chez Marina,


Qui est plus qu’une sœur pour moi.


Elle m’a tout d’suite donné à boire,


Je lui ai raconté l’histoire.


Elle a dit : « Alors, t’as fait quoi ?


- Moi j’lui ai donné le nougat. »


La d’ssus je vais m’faire un pétard


Et partir pour Montélimar.


Elle me fait : « Je viens avec toi !


Moi aussi je veux du nougat !


Moi aussi je veux du nougat,


Moi aussi je veux du nougat !


Moi aussi je veux du nougat,


Moi aussi je veux du nougat ! »