François Villon Honnêtes si furent vraiment… Paroles

Honnêtes si furent vraiment,

Sans avoir reproches ni blâmes.

Si est vrai qu’au commencement

Une chacune de ces femmes

Lors prinrent, (1) ains qu’eussent diffames, (2)

L’une un clerc, un lai, (3) l’autre un moine,

Pour éteindre d’amours les flammes

Plus chaudes que feu saint Antoine.