Guillaume grand je sais paroles



Encore un bar, encore un soir


Un soir à boire un doux brouillard


Un aller simple pour un détour,


Allé verse, verse l'amour


Disent-ils de tes mains chaque jour


Comme on dérive sans attaches,


Le port est loin, mais tu es là


Allez viens danser avec moi


Tes yeux, ta bouche à contrejour


Tes cheveux fous, mon regard flou


Fumons dehors pour respirer


Laisses le bar te dévorer


Se tourner le dos pour mieux se perdre


Face à face à faire la guerre


Se dire l'amour au tour d'un verre


Allez viens


Elle hurle, elle danse, elle monte sur le bar


Elle danse, elle chante, elle vit sans mémoires


Qu'on vit d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant que c'est pas notre histoire


Qu'elle hurle, qu'elle danse, qu'elle danse, qu'elle monte sur le bar


Qu'elle danse, qu'elle chante, qu'elle vit sans mémoires


Qu'on brûle d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant que c'est pas notre histoire


Elle tient tout le monde à corps perdu


Ellle tient ton âme et ses déboires


Elle prend ta main, elle prend ce train


Direction milles et une histoires


Encore une course à cent à l'heure,


L'asphalte ondulant de chaleur


Et moi je cours, je cours...


Elle hurle, elle danse, elle monte sur le bar


Elle danse, elle chante, elle vit sans mémoires


Qu'on brûle d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant j'oublie tous les soirs


Qu'elle hurle, qu'elle danse, qu'elle danse, qu'elle monte sur le bar


Qu'elle danse, qu'elle chante, qu'elle vit sans mémoires


Qu'on vit d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant que c'est pas notre histoire


Elle hurle, elle danse, elle monte sur le bar


Elle danse, elle chante, elle vit sans mémoires


Qu'on brûle d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant j'oublie tous les soirs


Mais qu'elle hurle, qu'elle danse, qu'elle danse, qu'elle monte sur le bar


Qu'elle danse, qu'elle chante, qu'elle vit sans mémoires


Qu'on brûle d'ennuis le soucis d'y croire


Je sais pourtant que c'est pas notre histoire