Jean-Paul Mauric Paroles

Jean-Paul Mauric Printemps, avril carillonne Paroles

Bing et bong et bing et bong, écoute dans l’air léger

Quatre notes sans façon qui vont se promener

Bing et bong et bing et bong courant par monts et vallées

Elles enivrent de chansons la nature étonnée

Printemps, printemps, avril carillonne

La marmotte se réveille au premier soleil

Printemps, printemps, les abeilles bourdonnent

Tandis que tous les bourgeons ouvrent leurs maisons

Le hérisson affûte ses piquants pas bien méchants

Le pinson joue de la flûte en volant gaiement

Printemps, printemps, le vent tourbillonne

En semant des papillons sur chaque buisson

Bing et bong et bing et bong dans l’ombre de la forêt

L’araignée du bout d’son fil tire les cloches du muguet

Bing et bong et bing et bong, tout en dansant comme un fou

Le ruisseau qui se faufile joue avec les cailloux

Printemps, printemps, avril carillonne

Monsieur Blaireau qui dormait, sort prendre le frais

Printemps, printemps, l’allure tatillonne

L’escargot vient se griser d’une goutte de rosée

Et la fourmi s’inquiète, elle n’a plus de provisions

Mais la cigale s’apprête à faire une chanson

Printemps, printemps, sur l’eau qui frissonne

Une grosse feuille de nénuphar couve des têtards

Printemps, printemps, avril carillonne

L’écureuil joue à cache-cache derrière son panache

Printemps, printemps, le crapaud rayonne

Se mirant dans une flaque d’eau, il se trouve très beau

Et la tortue voyage, toute la noce n’attend plus qu’elle

Au joli mariage de deux tourterelles

Printemps, printemps, avril carillonne

Et moi, lorsque je l’entends, j’ai le cœur content

J’ai le cœur content

J’ai le cœur content