Lea castel abimee paroles



Comme des fantômes téléguidés


On suit la foule, la croix


Et les journaux télévisés


Tout s’écroule autour de moi


Dites-moi que peut-on voir


Seul dans le noir quand le tonnerre se réveille


Les enfants des boulevards vivent des nuits sans sommeil


Sens-tu le vide autour ?


Imaginer sa vie


Dans un élan d’amour


Refrain :


Comme une enfant abîmée


Perdue dans ses nuits oubliées


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Comme une enfant abîmée


Dans un décor inanimé


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Si noyé dans l’incertitude


Des lendemains et flotter


Au milieu du bitume


Sous un soleil éteint


Faut-il baisser la tête


Ramasser les miettes


Et faire semblant de rêver


Puisqu’aucune de mes larmes


N'y pourra rien changer


Sens-tu le vide autour ?


Imaginer sa vie


Dans un élan d’amour


Refrain :


Comme une enfant abîmée


Perdue dans ses nuits oubliées


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Comme une enfant abîmée


Dans un décor inanimé


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Le monde devient sourd


Et je ne suis qu’un cri


Un appel au secours


Refrain :


Comme une enfant abîmée


Perdue dans ses nuits oubliées


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Comme une enfant abîmée


Dans un décor inanimé


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Comme une enfant abîmée


Perdue dans ses nuits oubliées


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps


Comme une enfant abîmée


Dans un décor inanimé


Dites-moi comment faire semblant


Je me perds dans la machine du temps