Ours charles souchon le grand noir avec une chaussure blanche paroles



Il a une boussole


où l’aiguille s’affole.


Afrique et métropole,


un pied sur chaque sol.


Il entend des sons


de violons de bassons.


Son cœur, son balafon,


Makossa percussions.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois Colombes.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois-Colombes.


Habillé en Sanja


et doudoune en plume d’oies.


Acrobate grand écart


au milieu Gibraltar.


Il arrive et puis repart,


Il aimerait pouvoir s’asseoir,


s’asseoir.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois Colombes.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois-Colombes.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Deux adresses, deux sons de cloche


Africain Gavroche.


C’est deux terres qu’il rapproche,


deux terres qu’il raccroche.


Africain Gavroche, Africain Gavroche.


Africain, Gavroche, Africain, Gavroche.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois Colombes.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


Un pied en Côte d’Ivoire et l’autre à Bois-Colombes.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.


C’est l’histoire du grand noir avec une chaussure blonde.