Suzanne valroger le sheik dans limmense sahara paroles



Dans les montagnes du Hoggar


Une reine au méchant regard


Au cœur félon


Règne, dit-on


Antinéa, c'est son nom


Le Sheik Mahomed Ben Katour


Pour la belle se meurt d'amour


Dans l'immense Sahara


Il cherche Antinéa


Il croit voir son visage


Mais ce n'est qu'un mirage


Il repart au galop


Criant dans un sanglot


« Ma belle Antinéa


Je t'aime et me voilà ! »


Quand on lui barre le chemin


Vite, il met le sabre à la main


Et s'élançant


En rugissant


Il repart rouge de sang !


Où va-t-il ? Il va n'importe où


Il n'en sait rien car il est fou !


Dans l'immense Sahara


Il cherche Antinéa


Il croit voir son visage


Mais ce n'est qu'un mirage


Il tombe et puis s'endort


En murmurant encore


« Ma belle Antinéa


Je t'aime et me voilà ! »


Parfois il rencontre le soir


Une belle esclave à l'œil noir


Le lendemain


Plein de dédain


Le Sheik reprend son chemin


Et nous courons tous comme lui


Après l'idéal qui s'enfuit


Dans l'immense Sahara


On cherche Antinéa


On croit voir son visage


Mais ce n'est qu'un mirage


Heureux, heureux l'amant


Qui peut dire vraiment


« Ma belle Antinéa


Viens vite dans mes bras »